Homélie ordination Abbé Venant

Homélie ordination Venant

 

« Voici le jour que fit le Seigneur. Qu’il soit pour nous jour de fête et de joie »

Bien Chers Frères et Sœurs, nous sommes réunis ce matin pour rendre grace à Dieu en premier pour l’ordination de notre frère et fils Zanga Salbang Venant  au  service de notre Église Famille de Dieu. La deuxième action de grâce est de vous inviter à vous joindre à mois pour mon anniversaire d’ordination car c’est 28 ans, jour pour jour que j’ai été ordonné prêtre par Mgr Michel Russo pour le compte du diocèse de Doba   Oui nous voulons rendre grâce à Dieu car les évènements comme celui que nous vivons aujourd’hui deviennent de plus en plus rares dans notre diocèse qui manque cruellement de vocations. En effet, depuis l’ordination des Abbés Patrice et Fidèle, il a fallu attendre trois ans pour revivre un tel moment de joie.

Dieu qui a besoin des ouvriers pour sa moisson ne reste pas sourd à nos prières et comme Jésus nous l’a dit dans l’évangile, « tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera », nous croyons que Dieu a exaucé nos prière en appelant Venant à se donner tout entier au Christ pour le service de notre Eglise-Famille de Dieu qui est à Doba. Nous remercions donc le Seigneur pour sa sollicitude et continuons à le prier car la moisson est de plus en plus abondante mais les ouvriers de moins en moins nombreux. Nous voulons aussi remercier les parents de Venant, en particulier sa maman ici parmi nous pour le don qu’ils ont fait de leur fils en le laissant libre dans le choix qu’il a fait de servir l’Eglise au-delà de son village de Diang, au-delà de son diocèse de Bertoua au Cameroun.  Si toutes nos familles chrétiennes peuvent considérer leurs enfants comme un don de Dieu, et non pas comme leur propriété ou un moyen de leur réussite sociale, nous gagnerons beaucoup en vocations sacerdotales et religieuses.

Venant a fait le choix d’être missionnaire, parce qu’il croit que l’Eglise est universelle et il n’est pas un étranger dans cette Eglise Famille de Dieu qui est à Doba mais pleinement un de ses membres par son incardination. Il a fait le choix d’être missionnaire surtout parce qu’il croit que les hommes et les femmes « de toute race, langue, peuple et nation » (Ap 5, 9) ont droit à l’Évangile, ont droit de connaître Jésus-Christ, et lui il a senti le devoir de leur annoncer ce Jésus partout où ils sont.  En tout cas c’est avec cette conviction que Mgr Miguel, lui- même missionnaire l’a accueilli dans ce diocèse quand il lui a fait la demande de poursuivre sa formation en vue de devenir prêtre du diocèse de Doba après son expérience missionnaire chez les frères de Saint Jean.

Cher Venant, Cher fils et même premier fils (car tu es le premier prêtre que je vais ordonner depuis ma consécration épiscopale), les lectures que tu as choisies toi-même traduisent ton désir d’assumer la mission prophétique de l’Eglise sur le modèle du prophète Jérémie, plein de courage et de zèle, en comptant sur l’amour du Christ pour toi.  Je t’invite à relire de temps en temps ces textes riches en enseignement et dont on ne peut pas épuiser le contenu dans une homélie de quelques minutes. Permets-moi néanmoins de souligner quelques passages qui sont particulièrement importants pour nous tous baptisés qui constituons un peuple de prophètes et de prêtres et pour toi que le Christ a choisi de manière particulière pour qu’en son Nom tu remplisses la fonction prophétique et sacerdotale dans l’Eglise.

La mission du prophète est une mission difficile qui suppose de la part du prophète lui-même qu’il soit libre de toute compromission, qu’il fasse allégeance à Dieu seul et à la vérité, qu’il ait beaucoup de courage pour parler au nom de Dieu. Le prophète est celui qui annonce de la part de Dieu la bonne nouvelle mais aussi celui qui dénonce tout ce qui est contraire à la Parole de Dieu, tout ce qui ne correspond pas à la volonté de Dieu. C’est souvent dans son rôle de dénoncer que le prophète connaitra des difficultés parce que la vérité qu’il doit dire au nom de Dieu blesse souvent ceux qui préfèrent vivre dans les ténèbres et qui ne veulent pas qu’on touche à leurs intérêts. Le prophète Jérémie en a fait l’expérience. Choisi et consacré dès le sein de sa mère, Jérémie doit prononcer contre les peuples envers qui le Seigneur l’envoie tout ce qu’il l’ordonne sans peur, sans trembler. Sa mission c’est d’être le porte-parole de Dieu. Il devra dire les paroles de Dieu, qu’elles plaisent ou déplaisent. Cela va lui coûter car il paiera le prix qui est l’incompréhension, la persécution, la prison.

La mission prophétique de l’Eglise concerne tous les baptisés. Par notre baptême, nous sommes appelés à être sel et lumière pour les autres, à être artisans de justice et de paix. C’est en mettant en pratique la parole de Dieu, en vivant une vie cohérente avec notre foi dans la société à laquelle nous appartenons, c’est en refusant toute forme d’injustice, tout ce qui est contraire à l’amour, à la vérité et à la dignité humaine que nous pouvons annoncer non pas en parole mais en acte la parole de Dieu.

Mais cette mission prophétique concerne plus particulièrement le prêtre car il est consacré pour remplir la fonction d’enseignement, à la suite du Christ, notre Maitre. Venant, tu veux être Porte-Parole de Dieu auprès de ceux vers qui il t’envoie.  Mais avant de prêcher la Parole de Dieu, sache l’accueillir toi-même, la méditer, pour qu’elle s’enracine en toi et change d’abord ta vie, alors tu pourras l’annoncer avec conviction et l’offrir comme nourriture pour le peuple de Dieu. En effet, le prêtre est d’abord un homme de Parole, pas de sa propre parole, mais de la Parole de Dieu qui le dépasse. Enseigne ce que tu auras toi-même cru et soit le premier à vivre ce que tu enseigneras aux autres. Comme Jérémie, ne cherche pas dans ta prédication à plaire aux hommes mais à Dieu qui te demandera compte de la mission qu’il va te confier aujourd’hui par l’imposition des mains. N’ai pas peur d’être diffèrent des autres hommes car tu es mis à part pour le service de Dieu et tu dois résister à toute tentation de te modeler sur l’esprit du monde. Sache qu’on ne peut assumer la mission prophétique sans avoir un prix à payer, sans rencontrer la croix du Christ.  Prépare-toi à des incompréhensions et à des critiques, mais comme Jérémie sache aussi que Dieu n’envoie pas quelqu’un en mission sans lui donner son secours. Sa grâce t’accompagnera et il te rassurera comme il a rassuré Jérémie : « Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi car je suis avec toi pour te délivrer. » Si Dieu est avec une personne qui peut être contre elle ?

Le prêtre est appelé à remplir la tache de sanctification par la puissance du Christ. La grâce de l’ordination l’habilite à rendre présent le Christ dans le sacrifice de la messe et des autres sacrements. Venant, ne pense pas à célébrer les sacrements de l’Eglise seulement pour la sanctification des autres comme si tu étais un fonctionnaire quelconque qui travaillerait pour un salaire. Mais vis aussi de ces sacrements que tu administreras aux autres fidèles pour ta propre sanctification, en particulier le sacrement de l’eucharistie et de la réconciliation. Que les gens voient en toi l’homme de Dieu parce que tu es avant tout un homme de prière. Si tu veux que les gens te respectent, veuille sur toi-même et « montre-toi un modèle pour les croyants, par la parole, la conduite, la charité, la foi, la pureté » comme conseille Saint Paul à Timothée. L’ordination te donnera certes la grâce pour être à la hauteur de ta mission mais ne te vaccinera pas contre la faiblesse humaine. Il te revient de prendre des moyens nécessaires pour demeurer dans l’amour du Christ, pour être fidèle à son appel.

Et vous aussi communautés chrétiennes envers qui le prêtre est envoyé. Demandez au prêtre ce qu’il peut vous donner. Il est là pour vous faire connaître Dieu et sa parole. Aucun prêtre n’est ordonné avec le pouvoir de fabriquer de l’or ou de l’argent ou avec une compétence pour résoudre les problèmes techniques. Souvent les fidèles me réclament dans certaines paroisses non seulement des prêtres, mais de bons prêtres, faisant ainsi la distinction entre les bons et les mauvais. Dans la tête de certains, le bon prêtre c’est celui qui les transporte en voiture en cas de déplacement, qui doit payer leur ordonnance quand ils sont malades ou qui doit leur venir en aide en cas de tout besoin matériel.  Réduire le prêtre à un tel rôle qui n’est pas le sien n’est pas normal. Le prêtre est d’abord celui qui vous nourrit de la parole de Dieu et entretient votre vie spirituelle par la célébration des sacrements, celui qui est disponible pour vous écouter et vous guider sur le chemin de la sainteté. Pour être à la hauteur d’une telle tâche, il vous revient de prier d’abord pour sa sanctification, lui qui est pécheur comme vous.  Je vous demande d’aider nos prêtres à donner un bon témoignage de vie non seulement pour leur honneur de prêtre mais aussi pour notre honneur de communauté des disciples de Jésus appelée à être sel et lumière pour les autres. Ne les entraîner pas dans des endroits qui ne sont pas fait pour eux, tel que dans débits de boisson comme le bar et si vous les voyez s’engager sur un mauvais chemin, ayez le courage de leur rappeler leur engagement envers Dieu et envers son peuple. C’est de cette manière que vous pouvez transformez ce que vous appelez « les mauvais prêtres » en bons prêtres.

Enfin, en choisissant l’évangile de Saint Jean, tu as voulu Venant nous rappeler à nous tous ici présent que ce qui est essentiel dans la vie d’un chrétien : C’est aimer Dieu et le prochain. « Demeurez en mon amour… Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres ». Mettre l’amour de Dieu au-dessus de tout. Voilà le secret pour exercer ton ministère à l’exemple du Christ qui nous a aimés jusqu’à donner sa vie pour nous car justement comme il l’a dit « Nul n’a plus grand amour que celui-ci : donner sa vie pour ses amis. » Ce qui doit te motiver dans l’exercice du ministère sacerdotal, c’est l’amour que le Christ a pour toi et qui est, comme tu le sais, un amour fidèle car le Christ est un ami fidèle qui ne te trahira jamais. Il t’a choisi pour que tu puisses porter du fruit en demeurant dans son amour. Demeurer dans l’amour du Christ signifie aimer les autres, se faire serviteur des autres. Si tu as renoncé à la joie de fonder une famille, à un métier qui pourrait te rapporter beaucoup d’argent, bref à la vie ordinaire dans notre société pour être prêtre de Jésus-Christ, ce n’est pas pour vivre un sacerdoce médiocre mais pour vivre un sacerdoce qui porte du fruit. Porter du fruit, réussir ta vie de prêtre c’est te faire serviteur des autres par amour. Que dans ton ministère, dans ta vie publique comme dans ta vie privée on voit en toi le serviteur de Dieu prêt à donner sa vie par amour pour les autres

Tout à l’heure, par l’imposition des mains, je ne vais pas te transmettre un quelconque pouvoir de domination sur qui que soit.  Mais par la grâce du sacrement de l’ordre tu recevras l’autorité qui consiste à faire grandir les personnes en sainteté à la suite du Christ en les respectant. La grâce de l’ordination n’est pas un pouvoir de faire n’importe quoi sans être jugé parce qu’elle nous rendrait un homme sacré dans le sens d’un homme intouchable. Non, c’est une grâce de service, à la suite du Christ humble serviteur, chaste et obéissant.

Chers frères et sœurs, vous tous qui êtes venus entourez de votre présence et de vos prières notre fils et frère Venant Salbang Zanga, confions-le au Seigneur pour qu’il l’imprègne de son Esprit de Sainteté et de vérité afin d’être un fidèle serviteur de l’Evangile, un pasteur selon son cœur, un prêtre au service de la sanctification de son peuple. Que l’Esprit Saint qu’il a envoyé à ses apôtres le jour de la pentecôte, une fête que nous célébrerons demain, répande en abondance l’amour de Dieu dans nos pour nous rendre capables de témoigner de l’amour de Dieu envers toute personne et en particulier envers les plus petits, et de bâtir une société de justice et de paix. Louez-soi Jésus-Christ.

Mgr Martin Waingue Bani, évêque de Doba

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s